Aller au contenu principal

Vous êtes ici

toutes les actualités

Les musées départementaux représentés dans un colloque international

Le 3e Colloque international sur la gestion intégrée des contaminants biologiques (IPM) dans les musées, archives, bibliothèques et demeures historiques a eu lieu du 13 au 15 septembre 2016 à Paris, à l’Auditorium du musée du Louvre.

Limiter l’utilisation de produits toxiques

Ce colloque s’adressait aux acteurs des institutions patrimoniales chargés de la conservation préventive et de la gestion des nuisibles qui dégradent les collections (insectes, micro-organismes, rongeurs, volatiles…). L’objectif de la démarche IPM est de mettre en place une gestion des lieux patrimoniaux qui limite l’utilisation de produits toxiques, de façon à réduire les risques sur les personnes, l’environnement et les biens culturels.

166 participants provenant de 18 pays différents étaient présents.

30 communications, en anglais ou en français, ont abordé divers sujets sur la détection, la prévention et la lutte contre les nuisibles appliquées au patrimoine : de l’analyse des particules biologiques dans l’air des minières néolithiques de silex en Belgique, au traitement par le froid des œuvres contemporaines asiatiques pour une exposition temporaire au musée de Boston, en passant par la présentation du système mis au point par le musée de la musique à Paris pour la détection acoustique des insectes xylophages dans les collections.

Elles étaient complétées par 25 cas présentés au travers de posters.

L’un d’eux était celui des musées départementaux de l’Aveyron : le chantier de collections, le déménagement des objets en réserve, la désinsectisation globale.

Les posters ont été exposés pendant toute la durée du colloque et ont permis de riches échanges d’expériences.

Le prochain colloque IPM aura lieu à Stockholm (Suède) en 2019.

 

Publié le